07 mars 2008

« La France contre l’Afrique » : une nouvelle preuve

Après les révélations de France 2, une nouvelle ère?

L’on peut à juste titre penser que les disciples de Mongo Beti sont incrustés dans les artères de la chaîne publique française. En effet, il faut souligner le courage de la rédaction de cette télévision, qui, à jeté un pavé dans la marre, en révélant ce que les africains dénoncent depuis, uniquement dans les écrits, les journaux, les marches et autres actions contestataires.

Il faut espérer que un après 03 mars dans la télévision publique française. Lorsque l’on connaît la force de mobilisation des médias occidentaux, il est absolument sûr que l’espoir de l’Afrique dépend aussi du courage éditorial des médias français.

Ceux-ci ont une forte influence sur la structuration de l’opinion publique, qui est souvent ignorante de la grosse gabegie dans les pays africains avec l’onction de la justice française.

Deux voies sont à explorer :

-La première et la plus solide est celle de l’indépendance de la justice française. Tous les dossiers classés, le sont à cause du diktat de l’Élysée sur les magistrats. Contrairement aux Etats-Unis, la justice française n’est pas indépendante, le Président a encore un grand pouvoir, exactement comme en Afrique. Si cette justice ne devient pas indépendante, toutes les affaires risquent d’être classées, malgré la volonté de certains présidents de changer les choses. A moins que les plaintes ne tombent dans les mains des juges intrépides. Je n’aimerais pas citer leurs noms ici. L’actualité récente en France nous en donne au moins 5.

Cette voie a l’inconvénient d’être longue, mais dans la marche inéluctable de la modernisation des institutions politiques, elle se révèlera incontournable dans les 10 prochaines années.

A ce propos , tous les africains qui veulent le changement doivent soutenir l’action de cette association qui fait un travail en dehors de la polémique, de l’injure, de l’approximation. Ses preuves sont solides et contiennent une grande cohérence(vérité) juridique. Si nous sommes dans les états de droit, nos plaintes doivent être fondées en droit, et suivre toutes les arcanes juridiques prévues. Merci à l’association sherpa (www.asso-sherpa.org)

-Une autre possibilité serait celle de la grande mobilisation de l’opinion africaine, française et mondiale. A ce propos, nous souhaitons que la grande campagne lancée par les vedettes et stars comme le désormais légendaire Bono, ne vise pas seulement l’annulation de la dette, ou la lutte contre la pauvreté. La source des maux est là : nos présidents.

Bill Gates n’a pas besoin de mettre des milliards de dollars dans la lutte contre le sida, il doit faire diffuser sur le net la liste des criminels voleurs et les preuves détenues par l’association sherpa.

Il ne faut plus distraire les africains. L’essentiel de la lutte est dans la continuité de ce que France 2 a inauguré dans son journal télévisé. Il ne faudra pas attendre qu’elle fasse plus. Nous devons prendre la relève.

Plusieurs façons de prendre la relève :

-adhérer massivement à l’association sherpa et aux autres types d’association qui démontent à l’aide des schèmes juridiques les détournements , corruptions dont sont coupables nos dirigeants

-diffuser partout où besoin se fait sentir toutes les preuves juridiques disponibles du vol de l’argent des contribuables par les grands bandits pompeusement appelés « chefs d’état »

-compléter ces preuves, en mettant les meilleurs juristes sur les traces des détournements

-Convaincre les organisations mondiales d’axer leurs efforts sur la mobilisation de l’opinion mondiale autour des preuves disponibles de vol de l’argent des pauvres populations d’Afrique.

-En France , ce jour c’est le concert des enfoirés pour les resto du cœur, on peut prendre l’exemple de ces méga concerts pour alerter et sensibiliser tout le monde sur les crimes financiers des Présidents africains.

Les grandes campagnes de lutte contre la corruption perdent le temps et surtout l’énergie de l’espoir à nos peuples ; si chaque organisation(Nations unies, Unesco, Banque mondiale, UNICEF….) publient juste les noms des criminels et les preuves, cela fera bouger les choses.

Comme nous sommes à l’ère de l’internet, si Yahoo, Google, Youtube, et autres mettent en ligne tous les documents qui prouvent le détournement de l’argent en Afrique, cela fera changer les choses en moins de 2 ans.

Il faut y croire. En réalité il s’agit d’un combat majeur pour toutes les nouvelles générations. L’heure n’est plus aux discours, théories et dénonciations : tous les grands intellectuels engagés l’ont fait avec plus de talent que nous.

Il ne s’agit pas de se lancer dans la révolution rouge, estampillée du sang des masses laborieuses. Nos criminels ont une soif poussée du sang de leurs peuples. Ils en ont assez bu.

La seule stratégie valable est celle qui prend en compte les preuves juridiques de détournements, la diffusion de ces preuves dans tous les médias(presse, Internet, mobiles, concerts, pressions sur les organisations internationales…).

Mongo Beti et les autres intellectuels africains avaient décrié la « françafrique ». France 2 l’a suivi 50 ans après. Nous n’allons pas attendre un siècle pour provoquer un changement intelligent, nourri aux sources du droit, des technologies du numérique et de la paix.

Il est temps de lancer une grande mobilisation des opinions publiques pour pousser Paris à aller jusqu’au bout de sa logique « officielle », à savoir en finir une fois pour toutes avec la françafrique.

Posté par batotchou à 16:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur « La France contre l’Afrique » : une nouvelle preuve

    tant qu'il y aura la pauvrété ,il y aura le sida

    je pense que pour lutter contre le sida ,il faut commencer à lutter contre la pauvreté,sinon tous efforts que fait la communauté internationale pour lutter contre le sida et d'autres maladies sont vains tant qu'il n y aura pas une repartition justes des richesses africaines
    et je veux m^me rappéler à l'occident que pour lutter contre l'immigration des peuples sud sahariens,il faut dénoncer la gestion de chefs d'état et de gouvernement africains
    je suis désolée que le limogeage de jean marie bockel soit resté insensible aux yeux des médias occidentaux car il avait des bonnes idées pour l'avenir des africains et de l'afrique parcequ'il est inconcevable et scandaleux qu'un pays ait du pétrole et autres richesses et que son peuple puisse ne pas en bénéficier et que les médias n'en fassent pas un plat car le seul fait de dénoncer peut sensibiliser
    cordialement

    Posté par sari, 25 décembre 2008 à 18:52 | | Répondre
  • coach bags

    It’s autumn this year, the weather become cooler and cooler, wear your
    Masai shoes /
    MBT Shoes sale and go to sport. Or bring your
    Coach bags sale online, all this thing is great.
    Chanel bags sale in USA ,
    Vibram fingers, shop is also a popular thing.

    Posté par coach bags, 15 octobre 2010 à 02:51 | | Répondre
  • usb mouse

    Someday i missed her so much ,but i knew we can not come back.

    Posté par usb mouse, 10 décembre 2010 à 07:34 | | Répondre
  • And he also feels http://www.vibram.us.com there is no relationship, because he

    Posté par Vibram, 13 janvier 2011 à 08:35 | | Répondre
  • vibram kso trek

    Qin 110317
    We planned our weddings vibram five finger shoes with the help of Barbie dolls and the tiny purple wild flowers growing in our side yard. We became scientists and tested concoctions of milk, orange juice, and mouthwash. We ate handfuls of vibram fivefingers kso bittersweet chocolate chips and licked peanut butter off spoons. When we ran out of sweets to eat, we snitched sugary Flintstones vitamins out of the vibram kso trek medicine cabinet. We became masters of the Kraft macaroni and cheese lunch, and we dutifully called our mother at work three times a day to give her updates on our vibram five fingers sprint adventures. But don't call too often or speak too loudly or whine too much, we told ourselves, or else they'll get annoyed and she'll get fired and the vibram five fingers classic summers will end.
    http://www.onfingershoes.com/vibram-five-fingers-kso-trek-c-4.html

    Posté par vibram kso trek, 17 mars 2011 à 08:02 | | Répondre
  • cheap adidas soccer shoes

    Those who recall the fumbling and groping that followed President Johnson’s dramatic disclosure of his intention not to seek adidas f50 adizeros have seen these men in a genuine state of nonpreparedness. http://www.soccershoesclearance.com/ lzle

    Posté par adidas f50 adize, 26 décembre 2011 à 04:26 | | Répondre
  • I long to alleviate the evil, but I cannot, and I too suffer. cheap soccer shoes has been my life. I have found it worth living, and would gladly live it again if the chance were offered me. http://www.ussoccercleat.com/ CF

    Posté par nike mercurial s, 01 mars 2012 à 03:16 | | Répondre
  • cheap soccer cleats

    This section requires a precise statement of the underlying question which adizero f50 prime has set out to answer. In this same section there should be an explanation of the significance -- social, economic, medical, psychological, educational. Why adidas f50 leather was worth conducting. http://www.soccers-blog.org/ PZZ

    Posté par adidas f50, 16 mars 2012 à 08:13 | | Répondre
Nouveau commentaire