16 janvier 2008

LES « STARS » DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN

L’Afrique de demain, la future Afrique est entrain de naître progressivement, de prendre forme sous nos pieds, loin de nos regards et de nos jugements incrédules longtemps formatés par les intellectuels et médias de la catastrophe permanente.

Cette Afrique, qui a depuis la chute du mur de Berlin et la diffusion des effets secondaires et collatéraux (citons par exemple les plans d’ajustements structurels) du discours de la baule en 1990, compris que son destin dépendait surtout du dynamisme de ses peuples.

Les techniques de survie des hommes et femmes, longtemps considérées avec indifférence et dédain ont finalement eu raison des structures étatiques « clandestines » qui gèrent les nations artificielles de nos anciens royaumes.

Car l’Etat en Afrique n’est plus seulement importé, inopérant, malade, mais il est surtout clandestin ; dans la mesure où il est le moyen d’action et de survie le plus illégitime et le plus étrange jamais construit en Afrique. Il ne vit qu’en se dérobant sans cesse aux canaux de la légitimité populaire : protection des citoyens, élections, gouvernance… il ne recherche jamais la face des citoyens (le visage éthique), car comme le voleur de nuit, il est là pour dérober, tuer et s’enfuir, loin de la misère, des espérances brisées, des défis qu’imposent la mondialisation.

Le NEPAD est parmi les structures qui ont pris acte de la démission des états ; en effet, tout le programme qu’il veut réaliser dans les 20 prochaines années aurait été largement fait depuis ; qu’il s’agisse des réseaux de communications, routes, vois ferrées, intégration…car faut-il le rappeler toutes ces réalisations sont immanentes à un état qui prospère, qui libère les libertés, les intelligences, le travail et donc la richesse.

Illustrons ceci par un exemple : si chaque état avait un réseau routier dense, son voisinage avec les autres états, dans un contexte géostratégique auraient, par effet d’aubaine suscité la liaison des réseaux nationaux entre eux, donc en fait des réseaux sous régionaux et peut-être régionaux.

Puisque rien n’a été fait, le NEPAD est obligé de le penser à la place des Etats ou précisément avec les Etats.

Le génie des concepteurs du NEPAD a été d’en faire la volonté des peuples d’Afrique, comme le dit clairement sa charte et non celle des hommes et femmes d’Etats.

Mais ce réalisme sociologique est entrain de s’émousser dans le positionnement politique avec notamment une surabondance des acteurs étatiques dans les projets essentiels : le MAEP…a tel point que si rien n’est fait, les citoyens d’Afrique ne vont accorder qu’une timide attention à la noble action du nouveau partenariat.

Certains réseaux du NEPAD ont implicitement compris cela en parlant d’une « appropriation citoyenne » du NEPAD; or par définition, on ne s’approprie que ce qui ne vient pas de nous.

Pour éviter l’extériorité ontologique, le NEPAD doit se rapprocher, se lier avec sa source fondatrice : les peuples.

L’on dénombre aussi plusieurs structures qui essaient de redonner une perspective à tous les projets qui se rapportent au développement de notre cher continent. A ce niveau, il faudrait associer toutes les bonnes idées, les meilleures personnalités pour faire jaillir la rage de vaincre de notre continent à la face du monde.

En définitive, la faiblesse actuelle du NEPAD ne doit pas conduire à la lassitude. Si la cause de l’Afrique était facile, il y a longtemps que l’on ne parlerait plus de nos graves crises. La difficulté de la tâche exige une foule d’actions et de stratèges.

La CAN qui commence dans quelques jours nous montre que l’abondance des stars n’a que des effets positifs pour la qualité d’une compétition. L’abondance des acteurs du développement doit être perçu sous cet angle. La bataille contre la misère demande une multitude de stars.

Posté par batotchou à 23:46 - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires sur LES « STARS » DU DEVELOPPEMENT AFRICAIN

    Surtout ne pas mettre la charrue devant les boeufs

    Je suis d´accord avec vous lorsque vous parlez de développement, mais il ne faut pas mettre les infrastructures avant la production et la création d´emploi! Sinon vous faites comme tous ceux qui croient qu´il faut d´abord des routes avant de fabriquer l´auto. Les infrastructures sont financés par l´impôt et les revenus publics issus de la propérité d´une économie. Et vous oubliez quelque chose de principal: le devoir d´accumuler et d´épargner afin d´investir dans la production, l´instruction et la création ou l´entretien d´emplois supérieurs. La conception et la production ou mise en oeuvre d´abord, avant de parler de consommation. henry Morton Stanley disait à propos du Congo: " Sans un chemin de fer, ce pays ne vaut pas un penny" Les africains devraient monter et construire d´abord leurs hauts fourneaux et produire les machines leur permettant de produire. Et croyez-moi, ce n´est pas aussi facile qu´on le croit. Nous avons en Afrique plus de cols blancs et de fonctionnaires que d´ingénieurs et praticiens techniques. Il faut changer cela rapidement. Musengeshi Katata. Forum Réalisance.

    Posté par Musengeshi Kat, 18 janvier 2008 à 00:36 | | Répondre
  • songqiudong

    generous to the http://www.vibram.us.com point. http://www.vibram.us.com/kso-leather-facing-men-shoes Over time, his relationship has been better friends http://www.vibram.us.com/kso-women-shoes to call him a pig.

    Posté par Vibram, 13 janvier 2011 à 08:38 | | Répondre
  • vibram kso trek

    Qin 110317
    We planned our weddings vibram five finger shoes with the help of Barbie dolls and the tiny purple wild flowers growing in our side yard. We became scientists and tested concoctions of milk, orange juice, and mouthwash. We ate handfuls of vibram fivefingers kso bittersweet chocolate chips and licked peanut butter off spoons. When we ran out of sweets to eat, we snitched sugary Flintstones vitamins out of the vibram kso trek medicine cabinet. We became masters of the Kraft macaroni and cheese lunch, and we dutifully called our mother at work three times a day to give her updates on our vibram five fingers sprint adventures. But don't call too often or speak too loudly or whine too much, we told ourselves, or else they'll get annoyed and she'll get fired and the vibram five fingers classic summers will end.
    http://www.onfingershoes.com/vibram-five-fingers-kso-trek-c-4.html

    Posté par vibram kso trek, 17 mars 2011 à 08:05 | | Répondre
  • oakley sunglasses wholesale

    he let someone bit on that.
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]fake oakleys[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]discount oakley sunglasses[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]fake oakley sunglasses[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]oakley sunglasses sale[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]oakley sunglasses wholesale[/url]

    Posté par oakley sunglasse, 18 avril 2011 à 05:35 | | Répondre
  • ray ban sunglasses

    we are just confused with the idea.
    [url=http://www.cheapraybansunglasses.net]cheap ray ban sunglasses[/url]
    [url=http://www.cheapraybansunglasses.net]ray ban on sale[/url]
    [url=http://www.cheapraybansunglasses.net]ray ban aviator sunglasses[/url]
    [url=http://www.cheapraybansunglasses.net]ray ban wayfarer sunglasses[/url]
    [url=http://www.cheapraybansunglasses.net]ray ban sale[/url]
    everyone will keep moving

    Posté par ray ban sunglass, 18 avril 2011 à 05:36 | | Répondre
  • cheap adidas soccer shoes

    Those who recall the fumbling and groping that followed President Johnson’s dramatic disclosure of his intention not to seek adidas f50 adizeros have seen these men in a genuine state of nonpreparedness. http://www.soccershoesclearance.com/ lzle

    Posté par adidas f50 adize, 26 décembre 2011 à 04:26 | | Répondre
  • I long to alleviate the evil, but I cannot, and I too suffer. cheap soccer shoes has been my life. I have found it worth living, and would gladly live it again if the chance were offered me. http://www.ussoccercleat.com/ CF

    Posté par nike mercurial s, 01 mars 2012 à 03:20 | | Répondre
  • cheap soccer cleats

    This section requires a precise statement of the underlying question which adizero f50 prime has set out to answer. In this same section there should be an explanation of the significance -- social, economic, medical, psychological, educational. Why adidas f50 leather was worth conducting. http://www.soccers-blog.org/ PZZ

    Posté par adidas f50, 16 mars 2012 à 08:15 | | Répondre
Nouveau commentaire