09 janvier 2008

UNE LARME POUR SE RELANCER EN POLITIQUE : Hillary Clinton refait le coup

Je voudrais déchiffrer ce qui propulse les héros au sommet des sondages et des élections, lorsque leur formidable machine électorale semble grippée.

Dans les pays occidentaux, les citoyens recherchent des hommes et femmes politiques complexes : hyper compétents, honnêtes, sincères, dont l’intelligence ignore les lois de la pesanteur et de la médiocrité ; bref ils ont besoin des « extraterrestres » de la politique pour gérer les affaires de la cité.

Mais aussi, le peuple désire des gens qui, tout en étant exceptionnels, sont quelques fois comme eux, sans tomber dans la banalité.

Leur caractère supérieur qui en fait des sortes de héros nécessite quelques fois un zeste d’humanité. Le peuple aime aussi des gens « qui se lèvent le matin et dorment le soir », qui peuvent ressentir ce qu'ils ressentent. Voilà ce qui manque le plus à certains hommes politiques.

Il ne suffit pas de reprendre des bons slogans et formules ravageurs pour convaincre les électeurs, notamment sur une longue campagne ou dans l'exercicie du pouvoir ; il faut parfois éprouver la galère comme plusieurs, ou alors chercher des astuces qui suscitent l’émotion, et montrent que le candidat, le ministre, le président n’est pas seulement compétent, mais aussi fragile, sensible, vulnérable.

En politique, en plus de la compétence, Il faut,  instaurer cette dialectique entre le héros et l’humain.

Quelques faits pour appuyer cette idée.

Les français savaient Sarkozy présidentiable, il était aimé, adulé pour son énergie, son volontarisme, sa volonté de changer les choses, malgré ses origines et son déficit de « charisme esthétique ».

Mais je pense que le jour où ce « stratège génial » s’est véritablement rapproché de l’Elysée, c’est lorsque l’on a vu sa fragilité, son humanité se révéler au plein jour, lorsque Cécilia, son épouse d’alors l’avait abandonné pour se retrouver dans les bras de son amant, sans avoir eu une justification valable aux yeux des français.

Cette phrase « comme tous les couples, le nôtre a eu des problèmes », à mon avis a eu autant d’effets que « le tout devient possible » ou encore « la rupture tranquille ».

Autre lieu, même situation émotionnelle ; vaincue contre toute attente par Obama dans le caucus de l'Iowapour les primaires, Hillary Clinton a fondu en larmes lors d’une émission télé ; alors qu’elle était distancée par son rival de 10 points selon les instituts de sondages.

Les larmes de cette femme digne dans la défaite ont ému une bonne partie des indécis et de l’électorat, ils se sont rappelés la même femme qui avait osé défendre son mari et sauver son couple, malgré les preuves de ses escapades avec Monica Lewinsky; au lieu de s’en aller, elle avait pardonné et soutenu son beau mari. Les électeurs n'ont pas oublié ce grand geste.

Conséquence de ce regain émotionnel, elle a remonté la pente et gagné dans New Hampshire. Certes la suite est encore indécise, mais je suis convaincu que sans ce facteur émotionnel, le score devait être autre chose.

Mon idée se confirme: un peu de larmes ça fait du bien, cela irradie le public, lui donne la chair de poule, et ça rappelle aux autres que le président, ou le candidat partage ce côté d’humanité, malgré ses talents hors du commun.

Nous sommes à l’époque des émotions, des symboles. Il faut en faire usage pour briller et gagner en politique.

Posté par batotchou à 20:41 - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires sur UNE LARME POUR SE RELANCER EN POLITIQUE : Hillary Clinton refait le coup

    L’émotion n’aura joué aucun effet dans la victoire d’Hillary Clinton

    Votre analyse pèche par réductionnisme. Les sondages de sortie prouvent que seuls 7% d’électeurs de la primaire démocrate du New Hampshire ont changé d’avis à la dernière minute. Ce qui veut donc dire que c’est le travail de fond et de longue haleine effectué par la machine politique de Clinton qui justifie sa victoire, et non ses larmes du samedi dernier. Par ailleurs, pour ce qui est des « émotions », c’est le camp Obama qui en rajoute par un populisme à deux sous. Comme disent les analystes ici aux USA, Obama, c’est la « poésie » de l’inspiration ; et Hillary, c’est la « prose » de l’expérience éprouvée. Finalement, ce n’est pas Bill Clinton qui est candidat ce coup-ci et, de ce fait, les escapades avec Lewinsky sont sans effet dans ce cycle électoral. Grand merci quand même pour votre perspective sur l’exercice démocratique aux USA.

    Posté par Alex Engwete, 09 janvier 2008 à 22:08 | | Répondre
  • Nuance à propos des larmes de clinton

    Salut
    Vous avez absolument raison, je n'ai pas exposé avec clarté l'idée de mon analyse; en fait ce que je développe est simple, un coup émotionnel peut aider à faire la différence, et ici je parle de ceux qui ont déjà utilisé compétence, talent et énergie. avec ces trois atouts il faudrait quelques fois jouer sur la corde émotionnelle pour capter quelques rares dernières voix
    Merci pour votre belle critique

    Posté par serges nana, 10 janvier 2008 à 20:55 | | Répondre
  • http://www.coachoutletmalls.com/

    Passed through here, leave a mark!
    http://www.guccihandbagsoutlet.com/ Gucci outlet online
    http://www.coachoutletmalls.com/ Coach outlet store
    http://www.guccihandbagsoutlet.com/ Gucci handbags
    http://www.coachoutletmalls.com/ Coach online outlet store
    This article is written by zocy003 on 2010-8-3 http://www.coachoutletmalls.com

    Posté par Coach outlet, 03 août 2010 à 11:49 | | Répondre
  • coach bags

    Go to shop Vibram fivefingers with your Coach tote, every girl like christmas gift such as Cheap Chanel bags , Moncler jackets, Masai shoes Australia, MBT UK, no one will refuse christmas gift. http://www.masai-barefoot.com/

    Posté par coach bags, 15 octobre 2010 à 02:54 | | Répondre
  • north face denali jacket

    Qin 110316
    One day a thunderstorm blew up along the Tennessee River. It was one of those moncler down coat storms that make the day go dark and the humidity disappear. First it was still and quiet. There was electricity in the air and then the sharp crispness of Moncler shop online a summer day being blown wide open as the winds rushed in. We threw open all the doors and windows. We found the classical radio station from two cheap north face jackets towns away and turned up the bass and cranked up the speakers. We let the wind blow in and churn our summer day around. We let the music we were only vaguely familiar moncler down jacket with roar through the house. And we twirled. We twirled in the living room in the wind and in the music. We twirled and we imagined that we were poets North face jackets sale and dancers and scientists and spring brides.
    Welcome to our website http://www.moncleronlines.net

    Posté par north face denal, 16 mars 2011 à 10:42 | | Répondre
  • oakley sunglasses wholesale

    he let someone bit on that.
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]fake oakleys[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]discount oakley sunglasses[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]fake oakley sunglasses[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]oakley sunglasses sale[/url]
    [url=http://www.fakeoakleysunglassessale.com]oakley sunglasses wholesale[/url]

    Posté par oakley sunglasse, 18 avril 2011 à 05:35 | | Répondre
  • cheap adidas soccer shoes

    They can elevate men from obscurity to national prominence within a week. Soccer Cleats can reward some politicians with national exposure and ignore others. http://www.soccershoesclearance.com/ lzle

    Posté par adidas f50 adize, 26 décembre 2011 à 04:23 | | Répondre
  • supra shoes prix

    Après avoir fait face une course très difficile et à surmonter tous les obstacles dans supra shoes prix la course, Lewis Hamilton a accompli une autre victoire au Grand Prix de Monaco.

    Posté par supra shoes prix, 13 mars 2012 à 01:58 | | Répondre
Nouveau commentaire